Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal

DSC04501 w

 

 

Il y a quelques semaines, lors de notre visite du nid, Pascalou avait évoqué le projet de visiter un autre lieu habité par des Poclain, en Savoie.

Une des particularité de ce site, c'est que les machines sont toujours en service, ce qui devient de plus en plus rare. Autre fait marquant, il y a 5 Poclain 350 dans la même carrière. Bref que demander de mieux, et le brun-caramel n'est pas de mise sur ces pelles, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Nous avions donc décidé d'y aller aujourd'hui, rendez-vous fût donc pris par Pascalou, venu en éclaireur mercredi, avec le maître des lieux, un certain Henri BOTTA. DSC04385-wfc30

Presque 70 ans, bon pied bon oeil, Henri est passionné par ses machines. Il faut dire qu'il a débuté sa carrière en 1963 sur une FC30,  machine précieusement conservée bien au chaud au milieu de ses consoeurs. 

 


Bien entendu, elles ne sont pas s'en lui poser quelques soucis, elles sont un peu (trop ?) gourmandes en huile hydraulique, mais bon elles tournent parfaitement, et ce n'est pas certain qu'une 365 tourne encore dans 30 ans ! ! !

Quand vous arrivez sur le site, c'est la 350 équipée d  u  balancier de 9 m qui vous accueille. Cette machine a la particularité d'être montée sur un châssis à largeur variable.

DSC04355 wD'après Henri, c'est sans doute une des dernières, si ce n'est la dernière, qui n'ait pas subi les assauts de chalumeaux mal intentionnés. Le châssis est beaucoup moins épais que sur les autres modèles, il me semble que l'élargissement se fasse par désserrage des boulons.

La deuxième machine alimente un des concasseurs, nous ne nous sommes pas trop attardés sur ce modèle siglé........CASE (entreprise américaine me semble-t-il). Bien que très propre et d'une belle roble rouge, ce marquage dans le contrepoids lui fait perdre tout son charme (sectaire, ha bon?? j'assume ).

Plus sérieusement, cette pelle a reçu un berceau à l'arrière sur lequel devait prendre place un compresseur qui n'a finalement jamais été monté. Il aurait servi à alimenter un marteau de foration, projet d'Henri, avorté. Il faut dire que notre homme n'est pas du genre à butter sur un confétis, sans doute mais surtout parce qu' issu d'une génération de carriers habitués à se débrouiller, à inventer, à bidouiller. Et je sais de quoi je parle.

 

A suivre

 

DSC043570 w
 DSC04359 w  DSC04362 w
 DSC04367 w  DSC04373 w  DSC04374 w
 DSC04378 w  DSC04379 w  DSC04380 w

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Un grand merci à Henri pour son accueil.


Commenter cet article

Pascal 21/07/2012 20:08


malheureusement il y a très peu de chance que lees 5 soient conservées, les pièces commencent à se faire très rares.

nialcop 21/07/2012 20:07


c'est bien beau tous ça, il doit y avoir un micro climat ou bien un virus qui a toucher le propriétaire de ces trésors, en espérant que ces machines ne disparaissent pas trop vite.