Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal

 

Je n'avais pas prévu de mettre si tôt en ligne la suite du sujet consacré à SERTP mais manifestement les statistiques et les commentaires sur Facebook me laissent à penser que ce sujet vous a plu. Ce qui est très satisfaisant c'est de voir que finalement quelques anciens se sont retrouvés et ont pu échanger, c'est quand même bien l'essentiel. De plus, j'ai été contacté hier soir par Thomas BACCON de chez Guintoli qui m'a gentillement proposé quelques archives à partager ici, en effet il a commencé sa carrière dans l'agence de St Macaire. En lisant un de ses documents, cela m'a aussi permis de me rendre compte que j'avais travaillé avec une des filiales, en effet SERFOTEX était chargé avec STIPS des travaux de minage du déblai de Chabrillan sur le TGV Méditerranée (le fameux lot 1T). Donc ça me permettra de consacrer un troisième article à cette entreprise.

Je vais donc continuer de vous présenter la suite des photos d'hier.

Une des deux 350 ck, sublime sans réhausse de cabine

Une des deux 350 ck, sublime sans réhausse de cabine

SAVIEM SM 340 et sa 3 lignes

SAVIEM SM 340 et sa 3 lignes

350ck et Cat 769b, déviation de Gourin (56) en 1985/86

350ck et Cat 769b, déviation de Gourin (56) en 1985/86

Nantes-Cholet entre 1981 et 1985, toujours l'échelon 350ck/Cat 769b

Nantes-Cholet entre 1981 et 1985, toujours l'échelon 350ck/Cat 769b

L'ensemble du parc matériel SERTP sur la déviation de Tulle

L'ensemble du parc matériel SERTP sur la déviation de Tulle

Assainissement dans un lotissement

Assainissement dans un lotissement

Fin du deuxième épisode, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter afin d'être uniquement alerté de la mise en ligne de nouveaux articles.

Passez un bon réveillon, soyez prudents et rendez-vous en 2024.........si vous le souhaitez.

Que la Mémoire Vive.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Normal, que les sujets que tu évoques soient appréciés, ils rappellent aux anciens que nous sommes, leurs débuts dans les TP. Avoir vu évoluer pour ma part, des TY45, des GC120, des LY80 (je me suis arrêté à la 300CK), est un souvenir impérissable. Dire qu'à l'époque, on avait du matériel performant en France, les allemands pointaient juste le bout de leur nez et les Japonais, je n'en parle même pas et aujourd'hui, il n'y a plus rien, c'est désespérant. Comme tu le dis si bien, "pour que la mémoire vive", il faut des gars comme toi pour faire revivre ces heures "glorieuses" de notre passé dans le TP. Pour ma part, je ne comprends pas pourquoi, à quelques exceptions près, je n'ai pas pris de photos durant ma carrière, pour moi, tout ce que je voyais était juste habituel et normal! Ce que je regrette aujourd'hui, mais on ne refait pas le passé.<br /> <br /> Pascal, continue à nous faire rèver!
Répondre
P
Merci Marc. Effectivement moi non plus je ne prenais pas de photos, ou alors très spécifiquement dans le cadre du travail. Mon plus grand regret est de ne pas avoir pris de photos de la 600 GTM sur le TGV A, heureusement j'ai fait des vidéos de la 350. L'idée du blog est aussi de faire autre chose que de poster des images, ça demande du temps.