Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal

 

 

logo_intermat.jpg

 

Tous les 3 ans se déroule à Villepinte en région parisienne le salon du matériel de travaux publics, INTERMAT. C'est un des salons que nous avons pris l'habitude de visiter, tout comme la BAUMA qui se déroule, elle à Munich avec la même fréquence. Au delà de la découverte des nouveautés, c'est surtout l'occasion de rencontres entre passionnés. Tous ne sont pas du métier, mais tous sont animés par la passion. Venant d'horizons différents, chacun vient avec son vécu, sa culture, ses envies. Pour ma part, je dois dire que s'il n'y avait que des machines à voir, il n'est pas certain que je fasse le déplacement. Cette année, on peut dire qu'on a été gâté. Rencontres fortuites avec les bretons chez Hyundai (Fred, Guillaume), Brice chez  Le Bull Jaune, les bourguignons chez Komatsu (Thibault, Papyloulou).....

Ha ce Papyloulou ! !  Enfin voir à quoi ressemble ce vif retraité , ça change des échanges via MSN ou par courrier. Mais voilà, on n'a jamais assez de temps, promis Louis, on montera te voir en Bourgogne, entre Poclainistes, ça devrait très bien se passer.

Il est vrai qu'avec le forum photosTP, les échanges sont nombreux, parfois vifs mais Intermat a été l'occasion de passer un bon moment ensemble. On avait l'habitude de se retrouver les années précédentes sur le stand Liebherr, cette fois-ci c'est sans aucun doute sur le stand à ne pas manquer, Génération Deux,qu'ont eu lieu les retrouvailles. Sans cinéma, ni artifice, ni champagne tiède, ni agapes offertes, bref en toute simplicité sans arrières-pensées bassement commerciales, une vingtaine de membres a eu plaisir à discuter passion.

S'il y avait un stand qui partageait cette philosophie,c'est bien celui des anciens de Poclain. Animés par l'envie de sauvegarder le patrimoine industriel, ils sont présents pour la deuxième fois de suite à Intermat. Au vu de la fréquentation de ce stand, nul doute que le succès est une nouvelle fois au rendez-vous.

Intermat_1440_Petite.JPG

On aura aussi pu admirer une fois de plus les 3 machines amenées par E Moutot, merci à toi et à ton équipe pour tout ce travail de restauration et de sauvegarde, vous êtes quand même de doux fêlés , au bon sens du terme. ETPFA

Contrairement à ce que certains visiteurs ont cru, la 35 n'est pas celle d'Eric, mais celle d'un autre membre de l'association, Pascal un sarthois mais dans quelques temps j'y reviendrai plus longuement tant l'histoire de cette machine mérite qu'on s'y attarde.

Avec Loïc, 2 jeunes savoyards se sont joints à nous cette année. On n'est pas prêt de l'oublier. Quand je parle de passion, il n'y avait qu'à regarder les yeux de Pascalou, buvant les anecdotes de Ph Fritz, posant mille questions. Et son émotion intacte le soir, revivant les moments passés chez Génération Deux. Rien que celà valait le voyage, ne change pas bonhomme. D'ailleurs tu n'as pas du laisser indifférent le Président , pour preuve la casquette qu'il t'a vissée sur la tête. Ha tu ne l'as pas quittée des deux jours.

Je ne m'étendrais sur l'incident, sur le gars venu sur le stand, traitant les machines de tas de ferrailles devant les membres un peu interloqués ! On ne peut pas plaire à tout le monde, mais quel est le but recherché???????????

Grande nouveauté aussi, la version anglaise de la "mémoire vive" est sortie. N'hésitez pas à contacter l'association pour vous le procurer (35€ hors frais de port).

Place aux images.

 

Intermat 1417  Intermat 1418  Intermat 1419
 la 35 de Pascal  81P d'Eric MOUTOT  la 35 de Pascal
  Intermat 1422  Intermat 1423  Intermat 1425
 un auvergnat devant la 60  81P d'Erci MOUTOT  CMC C11 Eric Moutot
 Intermat 1426  Intermat 1427  Intermat 1440
 la 60 Eric MOUTOT, ex talc de Luzenac  CMC C11 d'eric MOUTOT  Les membres de GENERATION DEUX
     
 Intermat 1441Pascalou, ma pomme, La Fourmi Rouge

 Cliquez sur les images pour agrandir

Click on picture to enlarge

 

 

Merci à Loïc et Pascalou pour leurs clichés.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article