Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal





Petit rappel historique; c'est en 1969 que la société Anonyme CMC (Construction Mécanique de Carvin) a été créée avec le concours principal de Poclain. L'activité de cette entreprise est double:
-Mécano-soudure pour les usines de pelles
-Fabrication de matériels sous la marque CMC.
1970, inauguration de l'usine sur 32 ha, dont 15 000 m² couverts, 1971 commercialisation des premiers modèles P10 et P20.

On peut scinder la commercialisation des chargeurs à pneu en 3 parties
P10-P20 première génération: 1971-1973
Premiers modèles commercialisés, ils subissent par rapport aux protos diverses modifications visant principalement à améliorer la stabilité (voie et empattements plus grands, meilleure répartition des charges).


P10-P20 deuxième génération: janvier 1974
Nouvelle cabine (glaces teintées, essuie-glace arrière, etc). Modification de la cinématique des bras de levage. Renforcement du balancier de cavage du godet donnant une plus grande force lors du nivellement en marche arrière. Angle de cavage du godet en position fermé plus grand assurant une meilleure tenue des matériaux dans le godet en phase transport. Changement d'emplacement des batteries, permettant ainsi la création d'une caisse à outils, frein de parking à disque (à 40 km/h, arrête en 25 m). Sur le P10 seulement, godet standard de 1 620 l au lieu de 1 440 l, moteur de 108 ch (au lieu de 98 ch), poids porté de 9.2T à 9.8T. Sur le P20 seulement, pneus plus raides, godet de 2 480 l au lieu de 2 200l.


P20B troisième Génération Expomat 1974 - P30

Le P20B est la troisième évolution du P20 qui se caractérise au premier abord par un design différent. Mais les évolutions ne se limitent pas à un simple lifting. Puissance accrue, portée à 152 ch, longueur augmentée (empattement inchangé), voie élargie (de 2.49 m à 2.70 m), articulation du bâti augmentée (de 2 x 35° à 2x42°), réservoir hydraulique ramené vers le centre de la machine (meilleure stabilité), augmentation de la masse (de 13.4 à 14T), capacité du godet (de 2 200 à 2 480 l), nouveau tableau de bord.


Le P30 est le plus gros chargeur fabriqué par CMC. D'un poids de 19T, ce modèle  commercialisé en 1974 affiche une puissance de  204 ch DIN et équipé d'un godet de base de 3 250 l. Une version militaire a été étudiée, un treuil a été niché dans le contrepoids et sa vitesse de translation portée à 45 km/h (je n'ai pas d'autres informations sur cette version).



Comme sur tous les matériels POCLAIN, CMC utilise l'hydraulique à haute pression . Au niveau des performances, ils se caractérisent par leur aptitude à la manutention (hauteur de levage, stabilité, manœuvrabilité) et leur aptitude au terrassement. en particulier, la force de cavage qui participe à la pénétration situent les CMC au dessus de ce qu'il est habituel de trouver sur ce type de matériel.

La standardisation est une caractéristique commune aux chargeurs CMC. Standardisation entre les modèles CMC et aussi avec les autres productions du groupe Poclain: pelles et grues.
Standardisation des composants, chaque fois que cela est possible (un chargeur n'est pas une pelle), par exemple pour les moteurs, pompes, flexibles,axes et bagues.
Standardisation des techniques aussi en particulier pour l'hydrostatique. A immobilisation égale, les stocks de pièces de rechange sont plus efficaces.

CMC cherche à allier sur ses chargeurs hautes performances, fiabilité mais aussi confort et et sécurité. Le conducteur apprécie le retour automatique du godet, la limitation automatique de la hauteur de levage à hauteur choisie, l'autonomie en carburant de l'ordre de 16 heures, le double circuit de freinage à disques, le confort du siège.

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES

 

 

 
Puissance
Poids
Godet
Hauteur
déversement
P10
108 cv 9.8 t 1 620 l 3.68 m
P20B
152 cv 14 t 2 480 l 3.95 m
P30
204 cv 19 t 3 250 l 4.21 m

 


Les documents des 3 modèles:  cliquez sur les vignettes





L'album CMC     

                                                                                     A suivre . . . .

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
BonjourJe possède un derruppe DB35 avec moteur deutz.J'ai fait des travaux avec  sans problèmeje l'ai laisse un an sans bouger : mise en route sans probleme mais je n'arrive pas à le bouger lorsque j'appuie sur la pédale pour avancer ou reculer il ne bouge .De quoi cela peut venir ? pouvez vous me renseigner ?avec vous possibilité d'avoir une doc sur ce produit?je vous remercie pour votre réponseeric.HUGUENIN@laposte.net
Répondre
F
félicitation pour ton article il est très bien fait tu es un vrai journaliste! lol
Répondre
A
bravo pour cet article et la doc technique. C'est curieux qu'on n' aie pas vu plus de ces pelles sur les chantiers de l'époque.
Répondre