Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pascal

Produite à seulement 7 exemplaires au début des années 1970, l' EC 1000 est la plus grosse pelle hydraulique de son époque.  En 1968 POCLAIN (précurseur en bien des domaines) lançe l'étude d'une machine avec un cahier des charges précis: créer une machine équipée d'un godet de 10 m³, devant être présentée à EXPOMAT 70, équipement rétro (les pelles à cables travaillent en butte).
Cela peut paraitre anecdotique mais les rétros ne sont pas utilisés à l'époque en extraction de grande masse, et cette technique est très novatrice. Il s'agit de réduire le temps de cycle. Pour le bureau d'étude POCLAIN, le challenge est lourd, en effet il faut créer tous les composants, ce qui n 'est pas sans poser de problèmes. La première machine est louée aux cimenteries LAFARGE , mais manque de mise au point. Les pannes sont multiples (chenilles, flexibles). Les tuiles des chenilles supportent mal les 140 T de la machine. Si médiatiquement, la présentation de l'EC1000 à EXPOMAT est un succés, la concurrence se charge de relayer les problèmes rencontrés sur la machine et l'image de marque de Poclain,  leader mondial de la pelle hydraulique, en souffre. Pourtant une fois de plus, l'histoire retiendra l'aspect visionnaire de la famille Bataille. Tous les constructeurs (Liebherr, Demag, O&K etc. . .) emboitent le pas, tous sauf Caterpillar pour qui la pelle hydraulique est un accident technologique.

L'EC1000 la plus connue est sans aucun doute la N°2 louée à RAZEL et qui porte le N° 400. Equipée d'un godet chargeur de 7 m³, elle charge en 3 godets les dumpers de 33 T., avec un rendement moyen de 900 à 1000 T/heure. Je vous conseille la lecture d'INTERPOCLAIN n°51, qui consacre un article sur cette machine.

Caractèristiques: 140 T, 3 moteurs GM8V71 de 260 ch (soit 780 ch), circuit hydraulique de 1 125 litres, réservoir GO 2 490 litres, chenilles de 85 cm (pression au sol 1.5kg/cm²), godet de 8 700 l

Historiques des 7 exemplaires fabriqués de 1970 à 1975 (la dernière partiellement, finira en stock de pièces détachées)
N°1: louée en 1971 pour un an aux cimenteries LAMBERT, ensuite vendue aux carrières ROY pour la Noubleau
N°2: louée à RAZEL (fameuse n°400), équipée en butte puis en rétro, retour par l'usine puis louée à nouveau à MULLER pour un chantier en Allemagne. Cette machine aura effectué avant sa location à Razel des séries de tests suite aux difficultés rencontrées sur la N°1
N°3, 4 et 5: vendues à James MILLER & PARTNERS en Angleterre.
N°6: sortie en 1974 travaillera pour les Houllières d'Aquitaine à Decazeville
N°7: n'a jamais été terminée, la nouvelle gamme pointe son nez.

Commenter cet article

christophe 08/12/2006 21:42

bonjour et merci pour ce petit site sur poclain marque francais j\\\'ai bien aimer a bien bye

yaya 07/04/2006 23:14

Sympa ce petit reportage, bravo!!!!!