Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal

C'est sur sa page facebook que la Fondation a annoncé la disparition d'un de ses piliers, je veux parler de Ph Fritz. Tous ceux qui l'ont croisé vous diront la même chose, au delà de son extrême gentillesse, l'homme était passionné par Poclain et était surtout passionnant à écouter.

Une question? La réponse fusait, et s'il y en avait un dont la maxime "la mémoire vive" collait à la peau, c'est bien lui.

Un schéma, un plan, c'était aussi un des archivistes qui répondent aux nombreuses demandes des restaurateurs de matériels Poclain.

Je me souviens de notre première rencontre à INTERMAT 2009, accompagné de Loïc, nous avons passé du temps à faire connaissance et à l'écouter répondre à nos questions. Sacré moment pour nous deux et pour moi qui à l'époque venait d'être coopté chez Génération Deux, association fondatrice qui donnera vie quelques années plus tard à la Fondation Poclain.

Le 6ème à partir de la gauche

Le 6ème à partir de la gauche

Lors de l'édition 2012 du salon parisien, mon ami Pascalou et son frère Florent nous accompagnaient. Pour un fan de Poclain et de mécanique comme lui, je peux dire que ce fût un délicieux moment pour le savoyard que de rencontrer notre homme. Il avait d'ailleurs fait signer sa casquette Génération Deux à quelques membres de l'association dont Philippe, couvre-chef qui l'accompagne toujours 10 ans plus tard.

 

 

Vous nous avez fait rêver avec vos anecdotes, vos connaissances profondes de Poclain. Il est des rencontres qui marquent, vous en êtes le témoignage.

Les obsèques  Philippe FRITZ, se dérouleront le vendredi 17 décembre prochain à 15 heures au cimetière communal de Le Plessis Belleville (60).

Toutes nos pensées vont à la Fondation, au président Dominique Smaguine, à ses amis et à sa famille.

Crédit photo Fondation Poclain

Crédit photo Fondation Poclain

Gérad BLIN et Philippe Fritz, crédit photo Le Parisien

Gérad BLIN et Philippe Fritz, crédit photo Le Parisien

Que la Mémoire Vive.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Les mots ne viennent pas. Tant de tristesse, un gouffre se creuse.<br /> La seconde fois que nous nous sommes vus c'était à Engins Passion. Ce visage quand il m'a reconnus, avec cette casquette ! Je garde des souvenirs indescriptibles avec ce Monsieur ! Sincères condoléances à ses proches et sa famille.
Répondre
G
Un grand MERCI à ce Monsieur, qui dans les années 2000, me fit visité l'usine de Crepy ,Merci Pascal pour cet hommage, sincères condoléances à sa famille ,et aux personnes de la fondation; <br /> Que la mémoire vive!
Répondre
A
Toutes mes condoléances et mes amitiés à sa femme , sa famille et ses proches ; étant au BEC , j’ai eu le plaisir de le faire venir avec moi pour m’occuper de la concurrence et service ou il a eu le plaisir de rencontrer Mlle Drugeon ,qui était notre secrétaire , et dont il a fait le bon choix d’ en faire sa femme. Que de bons souvenirs et une pensée particulière pour elle et sa famille. Sincères condoléances.